1 Corinthiens 15,1-11

15 °1 Frères, je veux vous rappeler l’Évangile avec lequel je vous ai évangélisés. Vous l’avez reçu, vous y êtes restés fidèles °2 et par lui vous êtes sauvés si vous gardez la Bonne Nouvelle comme je vous l’ai annoncée, à moins que par hasard vous ayez cru ce qui ne tient pas. °3 Je vous ai transmis ceci d’abord, comme je l’avais reçu moi-même, que le Christ est mort pour nos péchés, en accord avec les Écritures ; °4 qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, en accord avec les Écritures ; °5 qu’il s’est montré à Pierre, et ensuite aux Douze.
°6 Il s’est montré ensuite à plus de 500 frères à la fois, dont quelques-uns sont morts mais la plupart sont encore vivants. °7 Il s’est montré à Jacques et ensuite à tous les apôtres. °8 Et il s’est montré à moi, — j’allais dire à l’avorton — le dernier de tous. °9 Car je suis le dernier des apôtres et je ne mérite pas d’être appelé apôtre, moi qui ai persécuté l’Église de Dieu. °10 Mais par grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce avec moi n’a pas été perdue. Oui, j’ai travaillé plus que tous les autres, non pas moi, mais la grâce de Dieu en moi.
°11 Voilà donc ce que nous proclamons, que ce soit eux ou moi, et voilà ce que vous avez cru.

 

Le don de Dieu

"Mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et la grâce dont il m'a comblé n'a pas été stérile : je me suis donné de la peine..."  Par la reconnaissance du don de Dieu, Paul se situe dans la vérité et aux antipodes de la fausse humilité.

Mais il ne suffit pas d'avoir reçu des dons, encore s'agit-il de les faire fructifier. 

Or, combien de dons reçus en vain, et cela par manque de courage, peur de l'échec ou des conflits que peut engendrer toute croissance au sein d'un groupe humain !

Voilà donc qui nous invite à nous interroger, pour rendre grâce et/ou entrer dans un chemin de conversion.

 

Soeur Emmanuelle BILLOTEAU (Prions en Eglise)

ciel